Traitements en Ostéopathie : douleur au dos, névralgie, sciatique ...

 
 

Dans notre cabinet, nous proposons l'ensemble des soins dispensés par les ostéopathes afin de traiter :

  • Douleur
  • Torticolis
  • Lumbago
  • Sciatique
  • Constipation
  • Migraine
  • Entorse
  • Stress
  • ...

 

Les névralgies et leur prise en charge ostéopathique

 

Une névralgie est définie comme une douleur, plus ou moins intense, siégeant sur le trajet d’un nerf au niveau de points circonscrits d’où partent des élancements à intervalles plus ou moins réguliers.

Pour simplifier, la névralgie se caractérise par l’existence de foyers douloureux au niveau d’un ou plusieurs points d’un nerf. Ces derniers sont alors le point de départ de sensations de tiraillements, élancements, de douleur vive ou déchirante, de décharge électrique… Les manifestations douloureuses sont donc très variables et subjectives. Elles sont décrites de manière différente d’un sujet à un autre.

Quels nerfs peuvent être concernés par la névralgie ?

C’est généralement les nerfs de gros ou moyen calibre qui sont le siège de névralgie. Ainsi, on peut citer les névralgies suivantes qui sont souvent rencontrées en cabinet d’ostéopathie :

  • La névralgie sciatique : c’est une douleur nerveuse qui a comme point de départ le nerf sciatique. Cette pathologie, appelée communément “sciatique”, est généralement secondaire à la compression des racines nerveuses au niveau de la région lombaire par une hernie discale intervertébrale ou autre processus (rétrécissement du canal rachidien, excroissance osseuse, arthrose vertébrale…).

La symptomatologie de la sciatique est très évocatrice. Elle se caractérise par une douleur vive et lancinante (type brûlure ou décharge électrique) parcourant toute la longueur du membre inférieur, de la fesse à la jambe, voire jusqu’au pied.

Le traitement de la névralgie sciatique dépend de l’intensité des douleurs, leur retentissement sur la qualité de vie du patient et la cause (hernie discale ou autre). Il repose généralement sur des médicaments antalgiques, des corticoïdes oraux, des corticoïdes en injection, de la kinésithérapie… Parfois, la chirurgie est indispensable pour guérir la sciatique en agissant directement sur sa cause.

L’ostéopathie représente une arme thérapeutique additionnelle très intéressante dans la prise en charge des sciatiques. L’ostéopathe détermine l’origine de l’irritation nerveuse et effectue différentes techniques sur le patient afin de le soulager de ses douleurs.

 

  • La névralgie du trijumeau : c’est le cinquième nerf crânien, appelé nerf trijumeau, qui est atteint. Cette névralgie atteint généralement les adultes et les personnes âgées. Elle se manifeste cliniquement par des douleurs paroxystiques vives, lancinantes ou pulsatiles au niveau d’un seul côté de la face (crâne, front, région oculaire, nez, joue et gencives).

Elle peut être secondaire à la compression du nerf trijumeau par une artère, une boucle veineuse ou, plus rarement, un processus tumoral ou une sclérose en plaques.

Le traitement de cette pathologie hautement handicapante et altérant grandement la qualité de vie repose sur la carbamazépine ou la gabapentine.

Malheureusement, le traitement médicamenteux se révèle inefficace dans certaines névralgies trigéminales rebelles. Une intervention chirurgicale peut alors être nécessaire pour en venir à bout.

Actuellement, l’ostéopathie occupe une place de plus en plus importante dans la prise en charge de la névralgie du trijumeau. En effet, grâce à des manipulations précises, l’ostéopathe rééquilibre les tensions au niveau des régions du crâne et du cou et s’assure que le nerf trijumeau n’est pas comprimé par un quelconque élément et qu’il est bien vascularisé. Cela permet de soulager le patient de ses douleurs de manière significative.

  • La névralgie crurale : elle est due à une irritation ou compression du nerf fémoral, ou “crural”, ou de l’une de ses ramifications. Cette névralgie se manifeste par des douleurs au niveau de la face antérieure de la cuisse.

D’autres névralgies peuvent se rencontrer en cabinet d’ostéopathie, car, comme précisé plus haut dans l’article : n’importe quel nerf de gros ou moyen calibre peut être le siège de névralgie. Voici quelques exemples :

  • Névralgie cervicale ;
  • Névralgie brachiale ;
  • Névralgie cervico-brachiale ;
  • Névralgie intercostale ;
  • Névralgie occipitale ;
  • Névralgie d’Arnold…

 

Dans tous les cas, l’ostéopathe interrogera minutieusement le patient puis l'examinera afin de déterminer le type de névralgie pour ensuite en préciser la cause. Une fois le diagnostic posé, le traitement peut être entamé pour soulager efficacement le patient.

Bien évidement, l'ostéopathe prodigue ses soins à l'adulte, à l'enfant, à la femme enceinte, au nourisson.

Retour à l'accueil Votre ostéopathe sur Menton